Catalogue

L’édito

Qu’est ce que l’Art ? Question souvent posée et surtout qu’est ce que l’Art abstrait ?
Trop souvent l’on entend ces questions auxquelles selon moi il n’y a pas de réponses.
Faut il vraiment donner une explication a tout, faut il tout expliquer,comment et pourquoi essayer de dire à autrui ce que l’on ressent, ce que l’on a voulu exprimer lors d’une création.L’Art est l’expression de l’inconscient de l’artiste

 la réalisation d’un travail expressif et signifiant ne passe plus forcément par la création d’images. Un  grand format  implique pour l’artiste un rapport physique au tableau  mais aussi pour le spectateur qui s’approchant pour voir les détails, se trouve «projeté» au cœur de la peinture.

la peinture est avant tout formes, couleurs, rythmes, disposés sur une surface plate  et non une « fenêtre » ouvrant sur un monde réel ou imaginaire. Une composition « all-over », c’est-à-dire d’une répartition égale des éclats de peinture sur L’utilisation de la technique du « dripping ». (Jackson Pollock)

Le « driping » crée,inventée par Jacson (Jackson Pollock) consiste à tremper le pinceau ou un bâton dans la peinture et à projeter ou laisser couler la peinture sur la toile posée au sol.J’ai adapté cette techique avec mes doigts directement trempés dans la peinture.

Cette technique, comme la taille de la toile, fait de la peinture un exercice physique qui engage tout le corps de l’artiste. Le tableau devient alors comme la trace de cette performance gestuelle qui est tout aussi importante que le résultat obtenu.

-Cet engagement physique, qui limite la réflexion, et l’accomplissement de gestes répétitifs laissant une place au hasard doivent selon Jackson Pollock faire émerger des formes produites par sont inconscient. C’est pour cette raison qu’il refuse de parler  d’«accident» : le geste n’est pas totalement hasardeux, il est guidé par une intention créatrice qui échappe en partie à la conscience du peintre.

La variété des traces de peinture, leur répartition égale sur la toile, les effets de rythmes obtenus, montrent d’ailleurs que (Jackson Pollock) garde en grande partie le contrôle de ses gestes.

   Walter TOSO

Chacun ressent en fonction de ses sensibilités et donner à autrui la possibilité de s’évader, d’imaginer de rêver ; projeter ma propre vision des choses, offrir mes errances, mes tendances, partager mes souffrances, mes joies, mes peines mes questions au sein de mes tableaux.

Chaque peinture est conçue dans un style très personnel maîtrisant parfaitement l’acrylique, je fais corps avec la toile en exprimant au fur et a mesure mes ressentis

Laisser a chacun l’évasion, la liberté l’imaginaire, et surtout ne jamais imposé ni même orienté la lecture d’une oeuvre. Ces toiles abstraites,ou chacun peut s’évader et trouver ce qu’il a au fond de lui même. Pour cela je vous propose l’achat en ligne ou a mon atelier des mes tableaux contemporains, abstraits.

Que vous soyez un particulier et que vous désiriez enrichir, décorer ,habiller vos intérieurs qu’ils soient grands ou petits et quelque soit votre budget, des tableaux d’art abstrait, contemporain,moderne d’un style unique, évolutif très personnel donneront immédiatement un nouveau style et vous feront évoluer dans un nouvel univers. Si vous êtes une entreprise désireuse d’embellir accueil et bureaux ou encore décorateurs a la recherche d’oeuvres personnelles je me tiens a votre disposition.

Mes sources d’inspiration remontent à loin très loin.

Alors que j’avais 15 ans à peine je fus transportée en visitant le Musée d’Art Moderne de Paris je découvrais en vrac Rothko, de Koonig, Basquiat, BissièresPicasso,Miro,Kandinsky et surtout le grand génie de l’Art Contemporain, de l’Art Abstrait qui bouleversa toute ma vie, l’illustre Jackson (Jackson Pollock).

Durant des années j’ai cherché ma voie jusqu’au jour où à la suite d’un grave accident à l’épaule droite s’imposa à moi une technique nouvelle, la nouvelle technique,ma propre technique. Inconsciement cette technique était totalement inspirée du driping mais avec la différence que ma main gauche était devenue le pinceau.Une nouvelle errance était née et toutes les années passées, dans de nombreux pays se retranscrivent alors dans mes tableaux abstraits, me permettant de m’approprier l’acrylique comme je ne l’avais jamais fait.

Un ressenti nouveau qui me permit de peindre des tableaux imaginaires, abstraits, modernes qui reflétaient mes sentiments.

L’oeuvre de l’imaginaire, de l’errance, de l’abstraction s’était enfin imposée à moi et existait. Une renaissance qu’aujourd’hui je transmets et veux transmettre le plus longtemps possible.